Bâton de pluie revisité

Comment fabriquer un batôn de pluie transparent ?

 

20210225 110625

7 ans   1 heure 30

Ce bâton de pluie revisité est aussi une variante du kayamb, un instrument de musique typiquement  réunionnais. Cette variante offre l'avantage de la transparence ce qui permet de voir bouger les graines dans l'instrument et d'étre agréable à regarder qu'on l'utilise ou non. A vos graines...

Matériel :

- plaque de polycarbonate cellulaire transparent (souvent utilisé pour des toitures)

- scie sauteuse ou scie circulaire pour la découpe des plaques

- différentes sortes de graines et de perles qui peuvent entrer dans les tubes des plaques

- règle, ciseaux, crayon, entonnoir dont le bout entre dans les tubes des plaques

- adhésif extra fort multiusage qui résiste à l'eau et pour tous types de supports

- facultatif : pistolet à colle chaude, glycérine, eau et paillettes

Matériel bâton de pluie revisité

Plaques de polycarbonate

Plaques de polycarbonate gros plan

Préparation :

Découper les plaques de polycarbonate cellulaire aux dimensions voulues.

Rassembler le matériel et notamment différentes sortes de graines et de perles ou bien récolter du sable et autres éléments naturels fins.

Conseils :

Prévoir une variété et une quantité de graines et perles assez conséquente pour la réalisation de plusieurs instruments.

Eviter les graines trop grosses qui n'auront que peu de place pour rouler dans les tubes et risque de se bloquer les unes, les autres.

Déroulement :

Boucher un des côtés de la plaque de polycarbonate cellulaire avec une bande d'adhésif.

A l'aide d'un entonnoir, verser des graines, perles ou autres éléments dans chacun des tubes de la plaque en définissant ou non un motif (de couleur, de hauteur...)

Boucher l'autre côté de la plaque de polycarbonate cellulaire avec une bande d'adhésif.

Facultatif : Pour un effet boule à neige

- fermer au pistolet à colle des tubes de la plaque de polycarbonate et lorsque c'est sec, verser un peu d'eau dedans pour s'assurer que c'est étanche.  Vider l'eau après la vérification

- dans un récipient à part, mélanger 1 dose de glycérine avec 3 doses d'eau puis ajouter des paillettes et mélanger à nouveau. Ne pas mettre trop de paillettes pour éviter qu'elles ne s'agglutinent et bouchent les tubes.

- verser le mélange dans chacun des tubes préalablement bouchés en laissant 3-4 cm d'air puis boucher les tubes remplis avec le pistolet à colle. Tester l'étanchéité en retournant la plaque (à faire dehors ou au dessus d'un bac pour plus de sureté...)

- continuer et terminer avec la réalisation normale de l'instrument.

Exemples en images

Intérêts :

- Fabriquer soi-même son instrument procure plus de plaisir encore lorsqu'on l'utilise

- Développer la motricité fine et l'esthétisme

- Expérimenter autour du son et de la relaxation

Continuez votre visite...

Boîte à outils En matieres de Fils à l'ouvrage Malle à jeux Labos à essais Papiers qui cartonnent Parc à thème Récup Tissus au mètre

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !